account_balance L’IMAGE DE LA FEMME

L’IMAGE DE LA FEMME De nombreux amis, de grands lecteurs et beaucoup de femmes me disent régulièrement que je suis souvent, dans les photos, avec de belles femmes. Et de conclure. « Biton, tu aimes les femmes. » Ma réponse ne varie jamais ! « Pourquoi vous ne me voyez pas aussi avec les hommes ? » Dans toutes mes dédicaces où sont prises ces images, des hommes et des femmes me sollicitent pour faire des photos avec moi. Je me fais un immense plaisir de les afficher sur mes trois pages et profils Facebook. Puisqu’aucune vue ou de commentaires sur ou sous les photos où je suis avec des hommes, de grands lecteurs et de fans remarquables. Si ces photos font, en moyenne, cent vues et jamais de commentaire, les images avec les femmes sont, en moyenne, à quarante commentaires et à plus de deux mille vues. Que faire ? Suivre ceux qui me critiquent ? Rester dans une boutique pour vendre des produits qui ne marchent pas ? D’ailleurs, ceux qui me font la critique de privilégié les femmes sont les premiers à contempler les photos avec les femmes. Ce n’est pas si compliqué. Que chacun prenne une chaise et s’installe devant sa porte ou monte au troisième étage d’un immeuble. Observez la rue et les passants. Les hommes se retournent à chaque fois qu’une femme passe. Ils sont si nombreux ceux qui ont fait des accidents en regardant passer sur le trottoir une femme à la belle croupe. Même des femmes se retournent pour regarder leur camarade. Les gens ne lisent pas. S’ils avaient lu LA GENESE dans la Bible, ils auraient compris pourquoi le monde entier est aux pieds des femmes. A la création du premier homme, appelé Adam, Dieu lui proposa plusieurs créatures pour lui tenir compagnie. Il les refusa toutes. Dans sa bonté, Dieu prit une partie de son corps, d’Adam, il en fit une personne à la ressemblance de l’homme. Lisez la réponse d’Adam ! Avec la révolte des femmes, dans le monde, contre le harcèlement sexuel, beaucoup découvrent avec stupéfaction, mais pas moi, que les hommes sont pris la main dans le sac. Des ministres ne cessent de démissionner. Des filles et des femmes dévoilent les actes de certains hommes sérieux, intellectuels, politiciens et même religieux. Tous compromis par des comportements gauches envers les femmes. Et les révélations continuent. Les femmes ne veulent plus se taire. Les hommes avaient vu en elles des objets sexuels. Elles revendiquent désormais leur humanité. Le monde change. J’avais déjà prévenu, dans mes différentes chroniques, les hommes africains de ce vent nouveau commencé en Amérique qui déferle actuellement sur l’Europe. Les côtes de l’Afrique seront obligatoirement atteintes. Tous ceux qui ont forcé une femme pour de l’argent, un travail ou montrer leur puissance seront, tôt ou tard, dénoncés par celles qui se sont laissées faire il y a des années. Au lieu de vous laisser distraie par des discussions fallacieuses sur le sexe des anges, suivez l’actualité dans le monde sur la révolte montante des femmes. Je l’avais déjà signalé que c’est tout juste une question d’avocats. Dans nos universités africaines, des juristes se préparent pour combattre le harcèlement sexuel. Si vous êtes intelligents, cessez de forcer une femme pour peu ou rien. Rien n’est tard. Autrement, faites comme moi. Prenez la femme comme une déesse, un ange, un génie, un fétiche. Si vous l’aimez faites-lui la cour et non la violer. Une femme peut vous conduire, si vous l’aimez ou vous couler dans une rivière si vous vous foutez d’elle. Ce n’est pas fortuit que dans toutes les grandes villes au monde on ne voit que les femmes sur les affiches et les panneaux vantant des produits. Rien ne peut se vendre et se payer sans la femme. Je l’ai compris tôt. Grâce à la lecture. Aux livres, aux journaux, aux magazines, et aux revues. Et même à Facebook. Quel artiste dans le monde peut-il se permettre de faire un clip sans la participation de femmes belles et en plus callipyge ? Dans quelques semaines, dans le cadre des fêtes de la noël et du nouvel an, sortira mon prochain livre intitulé : LE DRAP FARFUME. L’étudiante en droit, Marie-Paule Ella Seni Douceline, toute ravie, de la couverture, me dit : « Des hommes achèteront ce livre rien que pour exposer ma photo dans leur chambre. » Douceline, c’est compris et c’est vrai. Quand on me targue d’aimer les femmes, à cause de leurs images que je présente, cela me fait rigoler. Car ce sont tous les hommes qui adorent les femmes. On verra bientôt, en Afrique, que ceux qui jouent au sérieux, aux frères de Jésus seront proprement humiliés. La vague qui déferle sur toute l’Europe arrive en pleine vitesse sur les rivages de l’Afrique. Apprenez rapidement à aimer la femme pour ne pas tomber dans les flots. En attendant le mois prochain, pour une autre chronique, COMPRENDRE, aimez Dieu et votre prochain.


Publier : 06/11/2017 à 17:07     Vues : 676

Contact

call(+225) 07174703 / 47048456

move_to_inbox01 BP 1337 Abidjan 01

emailinfo@fanclub-ibk.com

languageCôte d'Ivoire / Abidjan

location_onCocody / Angré Terminus 81-82


Laissez-nous un messagecomment

© Copyright 2018 - IBK
add